Translate

dimanche 18 octobre 2015

Canada 2015: Juste avant / The day before

Bonjour, Hi,


For English readers, this time, I have inserted an English text after each paragraph and graph, in red.

Dans ce dernier message, tous les sondages publié en date de dimanche soir sont inclus. De plus, je vais faire un "focus spécial" sur le Canada dans son ensemble et l'Ontario en particulier pour examiner ce qui se passerait si le Parti Conservateur était sous-estimé au même niveau qu'il l'a été en 2011.

For this last post before the election, I have added all the polls published until Sunday night. I focus on Canada as a whole and Ontario to examine what would happen if the underestimation of the Conservative party that was noticed in previous federal elections is present this time also.

Le Canada

Comme l'illustre le graphique, les Libéraux (PLC) ont pris les devants selon tous les derniers sondages. Il est clair que les appuis au parti Conservateur ont plafonné depuis au moins trois semaines. Il est moins clair toutefois que les appuis au PLC continuent à monter et ceux du NPD à descendre. Il suffit de modifier certains paramètres ou d'utiliser une autre méthode d'analyse pour conclure plutôt à une stabilisation des appuis au PLC et au NPD au cours des derniers jours.






The graph shows that the Liberal Party (LPC) has taken the lead, that the Conservatives' support has stabilitzed during the last three weeks and that the NDP is third. What is not clear is whether the LPC is still going up (and the NDP going down). When I modify some parameters -- or with different types of analyses used by other researchers -- the situation is more likely a stabilization of support for both parties during the last few days.
 
Et si les Conservateurs étaient sous-estimés 

Le parti Conservateur a été sous-estimé de plus de trois points -- et même près de quatre points -- par les sondages lors des deux dernières élections fédérales. Qu'arrive-t-il si on fait l'hypothèse "conservatrice" d'une sous-estimation de l'appui au parti Conservateur de trois points pour l'ensemble du Canada pour la présente élection? Dans le graphique suivant, j'ai accordé trois points de plus au PCC, 1,25 points de moins au PLC et au NPD et 0,5 points de moins au parti Vert. Le portrait du niveau d'appui aux divers partis amènent à conclure que le PCC et le PLC sont pratiquement à égalité. 






Since the Conservatives have been underestimated by the polls in the last two federal elections, I added 3 points to that party's support and I withdraw those points from the other parties. The portrait is quite different. The LPC and CPC are at par.



L'Ontario

Le graphique suivant montre l'évolution des intentions de vote en Ontario. Dans cette province, le PCC serait même légèrement en baisse. Le PLC a retiré des appuis tant au PCC qu'au NPD mais les appuis à ce dernier parti semblent s'être stabilisés récemment. Les estimations donneraient près de 45% au PLC, 33% au PCC et 20% au NPD.






The graph shows the likely change that happened in Ontario during the campaign.  It is rather clear that the Liberal Party has taken from both the CPC and the NDP and is now clearly leading. If you look at the different points -- that show the estimates from the different polls -- the situation is more likely one in which support for the Liberals and the NDP have stabilized in the recent days.

Et si les Conservateurs étaient sous-estimés 

Comme les sondages avaient sous-estimé l'appui au PCC de quatre points en Ontario en 2011, j'ai fait pour cette province une estimation conservatrice de ce qui arriverait si la même situation se produisait à cette élection-ci. J'ai accordé 3,5 points de plus au parti Conservateur, 1,5 points de moins chacun au PLC et au NPD et 0,5 points de moins au Parti Vert. Le graphique montre que le PCC était probablement légèrement en avance pendant la majeure partie de la campagne. Il montre également que le PLC est en avance en ce moment mais que la marge est moins importante.



This graph shows what has been the likely change over time in Ontario and what is the possible current situation if, as in preceding federal elections, the Conservative party is underestimated. I added 3.5 points to the Conservatives and withdraw them from the LPC, NDP (1.5 points each) and the Green Party (0.5 point). The Liberal Party is still ahead but it is recent. For most of the campaign, the CPC was ahead of the two other parties.

Le Québec

Le graphique pour le Québec montre deux regroupements de partis. D'une part, plusieurs sondages montrent une remontée du PLC qui amène ce parti pratiquement à égalité avec le NPD entre 25% et 30%. D'autre part, la remontée du PCC et du Bloc a plafonné depuis la troisième semaine de septembre, ce qui amène les deux partis à 20%. Notons les écarts très importants dans les évaluations des appuis, particulièrement pour ces deux partis, soit entre 13-14% et 27% dans les deux cas. Les estimations pour le PLC et le NPD varient entre 24% et 32%. Au Québec également, il n'est pas certain que la montée du PLC s'est poursuivie au cours des derniers jours. En 2011, les sondages avaient en gros prédit le résultat de l'élection, sans biais, selon les analyses de séries temporelles que j'avais faites à ce moment-là.




In Quebec, there are two groups of parties. The Liberal Party and the New Democrats are together ahead, with a small advantage to the LPC. On the other hand, the come back of the Conservartives and the Bloc Québécois have stopped since about the third week of September. One has to notice however that the estimates for the parties are varying way  more than expected, particularly for the smaller parties. The estimates for the Bloc and the Conservatives vary between 13-14% and 27% recently while the estimates for the NDP and the LPC vary between 24% and 32%. Here also, it is not clear whether the LPC is still going up. In 2011 in Quebec, the polls gave an almost perfect prediction of the vote.

Les autres régions: Ça bouge?

En Colombie-Britannique, les trois partis sont toujours pratiquement à égalité, entre 28% et 32%,  même s'il est possible qu'il y ait un léger avantage au PLC.





In British Columbia, the three parties are still practically at par, between 28% and 32%, with perhaps, a small advantage to the LPC.
 
En Alberta, la remontée du Parti Conservateur semble stoppée. Par contre, le PLC et le NPD se sont échangés la deuxième place. Les courbes ne donnent toutefois pas nécessairement une bonne idée de l'évolution récente de la situation. Si on regarde les divers points, qui indiquent les estimations des sondages réalisés, on conclut plutôt à une stabilisation des intentions de vote pour le PLC et le NPD.  Il est clair toutefois que le PLC est deuxième.




In Alberta, the increase in support for the Conservative party has stopped and the LPC has risen to second place. However, there seems to be stabilization of the support for LPC and NDP if you examine the different estimates from the polls.


L'évolution des appuis au Manitoba et en Saskatchewan est similaire à celle de l'Alberta. On parle d'un plafonnement de la remontée du PCC. Toutefois, cette remontée l'a amené au niveau où il était en début de campagne. Le PLC a effectué une remontée récente aux dépens du NPD.




Change over time in the Prairies is similar to what happened in Alberta but the advantage of the Conservative party is less substantial. The LPC has risen to the second place after being at par with the NPD during most of the campaign.

Dans les provinces Atlantiques, le PLC est maître de la situation et recueille autour de 50% des intentions de vote selon les derniers sondages. Il y a eu une baisse du NPD et une remontée du PCC mais il n'est pas clair que le PCC a plus d'appuis que le NPD en ce moment. Les échantillons sont très petits. Certains sondages donnent un appui plus important au NPD, d'autres au PCC.



In the Atlantic Provinces, the LPC clearly has the lead. It is not clear however whether the CPC or the NDP is second.


Conclusion

Ce qui arrivera demain sera intéressant pour plusieurs raisons. Pour ma part, toute mon attention ira à la performance des sondages et de mes analyses. D'une part, je me demanderai si le Parti Conservateur sera sous-estimé, particulièrement en Ontario. D'autre part, je me demanderai si les différences entre les sondages selon les modes d'administration donnent "raison" à une méthodologie plus qu'à une autre ou si on se retrouve avec simplement des biais opposés, qui s'annulent. Enfin, je me demanderai si le type d'analyse que j'ai privilégié avec les paramètres que j'ai utilisés donnent de bons résultats ou si je dois la modifier à l'avenir. Pour le moment, elle me semble mal estimer les plafonnements des intentions de vote.

What will happen tomorrow will be interesting for a number of reasons. Personally, I will focus on the performance of the polls and of my analyses. I will check whether the Conservative Party is underestimated, particularly in Ontario. I will also check on the performance of the polls according to the modes of administration. Finally, I will see whether the type of analysis and the parameters that I used have performed adequately. For now, I realize that my analyses fail to estimate rapidly enough the stabilization in support.

Remerciements: Je tiens à remercier Luis Pena Ibarra, mon assistant de recherche, pour son travail assidu, méticuleux et compétent tout le long de la campagne. Ces travaux ont été menés grâce à la subvention du CRSH no 430-2015-01208 "Pour une analyse historique des données d'enquête".

Aknowledgements: I wish to thank Luis Pena Ibarra, my research assistant, for his diligent, meticulous and competent work during all the campaign. This work benefitted from the SSHRC grant 430-2015-01208 "For an historical analysis of survey data". 

3 commentaires:

  1. « Bonjour, Hi » comme dans les restaurant, madame Durent!

    Paul Gagnon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si vous désirez faire ce type de commentaire, il faudrait apprendre à écrire mon nom correctement et ne pas faire de fautes de français. Ce serait un bon départ.

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer