Translate

lundi 28 septembre 2015

Canada 2015: Les sondages avant les débats - Polls before the debates

Bonjour,


For English readers, a summary in English is available at the end of this message.

Un court message pour faire le point sur l'état de l'opinion publique telle que mesurée par les sondages avant les débats majeurs de jeudi dernier en français et de cette semaine en anglais et en français. Il n'y a pas beaucoup de changement par rapport à ma précédente analyse du vendredi 18 septembre, sinon ce qui apparaît comme une légère hausse du PCC et du PLC aux dépens du NPD. Toutefois, comme précédemment, cela découle de mouvements différents dans les diverses régions du Canada.

Le Canada

Comme le montre le graphique, la plupart des sondages mettent toujours les trois partis à l'intérieur de la marge d'erreur, autour de 30%, à l'exception d'un sondage EKOS qui a donné 35,4% aux PCC et 24,5% au NPD. Ce sondage apparaît exceptionnel comparé aux autres sondages y compris aux sondages précédents de EKOS. À l'inverse, un sondage IPSOS a mis le PCC à 27% et le NPD à 30%. Pour le moment, ces sondages apparaissent présenter des variations normales par rapport à la moyenne des sondages mais pas une tendance réelle dans une direction ou l'autre puisque aucun autre sondage ne les corrobore.






Voici maintenant ce qui se passe dans les provinces et régions, en commençant par celles où les intentions de vote pour les divers partis sont les plus serrées.

L'Ontario

Alors qu'en début de campagne, le PCC dominait en Ontario et qu'à la mi-août, les trois partis apparaissaient à égalité, les intentions de vote ont continué à bouger depuis. Comme l'illustre le graphique, le PLC et le PCC apparaissent maintenant à égalité en tête à environ 35% avec une tendance au plafonnement du PLC au cours des deux dernières semaines. Le NPD se situe maintenant à environ 24%. Il a perdu cinq points depuis la mi-août mais les intentions de vote pour ce parti semblent relativement stabilisées depuis le début septembre.


 La Colombie Britannique

Les échantillons de sondages sont très petits en Colombie Britannique de sorte qu'il faut être très prudent. Les sondages montrent toujours le NPD légèrement en avance même s'il a perdu environ cinq points entre le début de la campagne et la mi-août. Depuis lors, la baisse est moins importante. Il faut souligner que certains sondages ont mis le NPD à 21% récemment alors que la plupart le mette entre 30% et 35%. Enfin, le PCC semble remonter aux dépens du PLC. L'ensemble de ces mouvements fait que les trois partis apparaissent très proches, entre 25% et 35%. Certains sondages récents mettent le PCC en avance mais la plupart mettent plutôt le NPD toujours en avance.


Les Prairies (Manitoba et Saskatchewan)

Même si le PCC demeure en tête dans les Prairies, ceci masque des intentions de vote différentes dans les deux provinces et à l'intérieur des provinces. L'évolution des intentions de vote dans les Prairies ressemble un peu à celle de la Colombie Britannique mais avec un parti différent en tête. Le PCC a commencé la campagne avec une confortable avance. Toutefois, contrairement à ce qui se passe avec le NPD en Colombie Britannique, son avance n'a pas totalement fondu. Les intentions de vote pour le NPD sont essentiellement stables mais le PCC aurait repris récemment ce qu'il avait perdu au PLC. Le PCC se retrouve autour de 40%, les deux autres partis entre 25% et 30%.



Le Québec

Le PLC et le PCC semblent avoir remonté légèrement dans les intentions de vote au cours de la dernière semaine aux dépens du NPD. Toutefois, le NPD demeure toujours loin devant à 38%, au même niveau où il était en début de campagne. Les trois autres partis se retrouvent entre 15% et 25%, avec un avantage au PLC.




Les provinces Atlantiques

Dans les provinces atlantiques, les intentions de vote semblent relativement stables depuis le début septembre. Le PLC est largement en avance à 45% mais ne fait pas de nouveaux gains. Le NPD se maintient bon deuxième à 30% et le PCC se retrouve à 20%.



L'Alberta

En Alberta, le PCC est toujours largement en tête, à près de 55% suite à une remontée de près de cinq points au cours des deux dernières semaines. Le PLC et le NPD sont très proches, à entre 20% et 25% chacun. Les estimations des sondeurs divergent de façon importante: entre 39% et 56% pour le PCC, entre 13% et 31% pour le NPD, entre 15% et 29% pour le PLC.



En conclusion,

La récente hausse du PCC dans l'ensemble du Canada est due à des mouvements dans presque toutes les régions sauf les Provinces Atlantiques. Pour ce qui est du NPD, la baisse récente s'est produite surtout au Québec, en Colombie Britannique et en Alberta. Enfin, pour le PLC, la seule hausse récente observée s'est produite au Québec.


English summary
As the graphs show, the same tendencies that I underlined in my previous post are still present. In Canada as a whole, the three parties are very close but the LPC and CPC are now on top of the NDP, not far behind. In Ontario, the LPC and CPC have similar voting intentions at 35% and the NPD trails at 24%. In BC, the NDP has hard times keeping its first place with the LPC and CPC now not far behind. In the Prairies, the CPC this time is still ahead but it seems to be losing some ground to the NDP and LPC. 

In the other provinces or regions, there is a party clearly ahead. In Quebec, the NDP is back to where it was at the beginning of the campaign, at 38%, with the three other parties between 15% and 25% (with an advantage to the LPC). In the Atlantic Provinces, the LPC is ahead at around 45% with the NPD second at 30%. Finally, in Alberta, the CPC is still making gains and is now at around 55%, the two other parties are trailing way behind.

In conclusion, the recent increase of voting intentions for the CPC over all is due to increases everywhere except in the Atlantic Provinces. The recent decrease in voting intentions for the NDP is due to movements in BC, Quebec and Alberta. Finally, the good stand of the LPC seems to be due only to an increase in Quebec.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire